Bruno Angelini réunit un quintet pour la création d’un ciné-concert autour de 11 courts de Méliès récemment restaurés par la Cinémathèque Française.

Les projets de Bruno Angelini ont souvent été inspirés par le cinéma. En 2010 le projet Move Is aux côtés de Francesco Bearzatti et Thierry Peala est un panorama musical des scènes et des plans les plus vertigineux du cinéma ; en 2015 Leone Alone est un piano solo consacré au cinéma de Sergio Leone ; et tout récemment Transatlantic roots dédie un titre à chacun des cinéastes David Lynch, Spike Lee et Jim Jarmusch.
Bruno Angelini a participé à plusieurs ciné-concerts, Les aventures du prince Ahmed de Lotte Reiniger par Pierre Badaroux et Tabou de F.W. Murnau par Catherine Delaunay.

En 2021 Hervé Pichard, Responsable des acquisitions et Chef de projet des restaurations de films de la Cinémathèque Française, retient la candidature de Bruno Angelini pour composer la musique de 11 films de Georges Méliès. Ces 11 courts viennent d’être restaurés et feront l’objet d’une édition d’un coffret DVD.
Suite à cette commande Bruno Angelini reçoit les autorisations pour utiliser l’ensemble de ces matériaux filmiques et musicaux dans le cadre d’un ciné-concert. Une version sera pensée pour le jeune public, en effet le cinéma de Georges Méliès, facétieux et poétique, s’adresse à tous les âges.

Ce passage de la musique enregistrée pour l’image à la musique live avec diffusion vidéo demande un temps de travail, de réécriture puisque la formation musicale pour la scène sera réduite à 5 musiciens : Bruno Angelini (piano), Catherine Delaunay (clarinette), Fabrice Martinez (Trompette), Arnaud Cuisinier (contrebasse) et Edward Perraud (batterie). L’équipe artistique est donc actuellement en résidence au Cinéma Agnès Varda de Beauvais.

X